Comment réagir face à un questionnement à propos des règles de vie mises en place ?

Les enfants sont curieux de nature. Eh oui ! :). Par principe, les jeunes enfants posent des questions car ils souhaitent mieux comprendre quelque chose. Lorsqu’ils atteignent l’adolescence, c’est en général parce qu’ils souhaitent mieux comprendre les raisons pour lesquelles quelque chose est important et pourquoi ils devraient aussi ressentir les mêmes préoccupations que l’adulte. Indépendamment de leur âge, il est impératif que lorsque les règles et les attentes sont énoncées, l’enfant comprenne qu’il n’y a pas de place pour remettre en cause les règles mises en place et les conséquences d’une violation des règles.

Les jeunes enfants ne comprennent généralement pas une longue explication du pourquoi il est important qu’ils soient de retour à la maison à une certaine heure ou pourquoi ils ne sont pas autorisés à jouer au ballon dans la maison. Cependant, la seule chose qu’ils cherchent à faire la plupart du temps est de rendre leurs parents fiers et heureux. Lorsqu’un jeune enfant demande «Pourquoi?» ou «Pourquoi pas?», lorsqu’il leur est expliqué qu’ils ne peuvent pas jouer avec quelque chose, quelqu’un ou encore les raisons pour lesquelles ils doivent obéir à une règle mise en avant, tout simplement leur expliquer que cela nous fait plaisir lorsqu’ils respectent les règles de la maison et qu’ils fassent ce que l’on attend d’eux. Eviter d’utiliser le terme «parce que je l’ai dit» qui ne fait qu’ajouter de la frustration et de la confusion pour lui.

Les enfants plus âgés, les adolescents demanderont probablement davantage d’explications des raisons. Quand ils remettent en question «Pourquoi?» ou «Pourquoi pas?», il est préférable de directement, honnêtement et clairement indiquer notre raisonnement. «Je vous ai demandé d’être la maison pour 17 heures parce que nous devons être chez le dentiste à 18h00 pour votre check-up et nous ne pouvons pas être en retard.» C’est aussi une excellente occasion de réitérer les conséquences de la rupture de la règle. «Si vous n’êtes pas à la maison vers 18 heures, vous n’irez pas chez votre ami ce week-end». Etre cohérent, ferme et clair.

Bien que votre enfant puisse vous défier en demandant votre raisonnement à propos des raisons de la mise en place d’une règle, il montre aussi qu’il grandit et qu’il se différencie de l’adulte (pensée autonome). Eviter de se mettre en colère ou se sentir frustré quand ils posent des questions et réaliser que c’est leur façon de comprendre leur monde autour d’eux.