La socialisation de l’enfant suite

E-book gratuit d'une valeur de 19 euros pour tous ceux qui laissent un commentaire...!

Pour enseigner à l’enfant à faire preuve de respect et de dignité envers les autres, il doit également être traité de la sorte.

La période de l’enfance se prête bien aux apprentissages de toutes sortes. L’école et les parents jouent un rôle essentiel pour l’enfant. L’apprentissage des règles de vie y sont notamment essentielles pour que l’enfant puisse s’intégrer avec succès au sein d’un groupe et entretenir de bonnes relations avec ce dernier. Cette compétence sociale permet à l’enfant d’être coopératif et généreux, d’exprimer ses sentiments et d’avoir de l’empathie envers les autres.

Le moyen le plus efficace d’enseigner aux enfants cette leçon est de modéliser le comportement que l’on souhaite encourager. Leur montrer par des demandes explicites comment l’on souhaite qu’ils agissent. Demander notamment l’aide de l’enfant pour les tâches quotidiennes et encourager leur bon comportement.

L’enfant socialement compétent est celui qui a une forte estime de lui-même. Lorsqu’il se sent bien dans sa peau, il est facile pour lui d’être respectueux. Encourager la générosité à travers le partage et la coopération. Il s’agit de l’aider à trouver sa place parmi ses camarades. A leur entrée en maternelles, les enfants sont encore très égocentriques et les échanges virent souvent à la confrontation : « C’est à moi la voiture ! »; « Maman, il veut pas que je joue avec lui… » etc. L’enfant doit comprendre que l’autre est un être différent avec ses envies et besoins qu’il faut bien respecter. Pour lui apprendre à bien se comporter avec les autres, vous pouvez par exemple lui apprendre à laisser passer son tour au toboggan, il y aura alors de bonnes chances qu’un autre camarade fasse de même avec lui. Si, si… :). Lui apprendre également à négocier et à avoir confiance en l’autre : « Je te prête mon ballon si tu veux bien jouer avec moi ».

L’enfant sait de sa propre expériencee que les mots peuvent blesser et que que les injures, moqueries, ou l’exclusion affecte l’autre. L’enfant souhaite être traité de manière éuquitable mais il ne comprend pas toujours comment traiter les autres de la même façon. Une façon d’enseigner l’équité est d’expliquer une règle à l’enfant en soulignant qu’elle s’applique à lui comme aux autres : « ne fait pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse ».

Je vous conseille les quelques bons livres suivants à lire avec lui pour lui apprendre le respect de la différence :

– « Les cinqs malfoutus » de Béatrice Alemagna
– « Le crocodile qui avait peur de l’eau » de Gemma Merino
– « Oreilles papillons » de Luisa Aguilar et André Neves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow !